Bilan de la première session extraordinaire

Les enjeux :

Réformer rapidement le droit du travail par ordonnance, afin de répondre à la crise du chômage de masse tout en articulant performance sociale et performance économique.

Les actions :

  • Renforcer le dialogue social tant dans l’entreprise que dans la branche ;
  • Simplifier le dialogue social dans l’entreprise afin de le rendre plus efficace ;
  • Sécuriser les relations de travail, tant pour les employeurs que pour les salariés.

Les éléments clés:

  • Résultat du vote : 421 voix pour / 74 contre ;
  • 30 heures de débat ;
  • Plus de 500 amendements discutés ;
  • Conformément aux engagements de campagne d’Emmanuel Macron, le Gouvernement a engagé une rénovation profonde du modèle social, en concertation avec les organisations syndicales et patronales. Une méthode de travail au plus près du terrain, dans le dialogue et dans un cadre souple et protecteur.

Commission de la défense nationale et des forces armées

Président : Jean-Jacques Bridey, député (LREM) du Val-de-Marne

Vice-présidents : Françoise Dumas, députée (LREM) du Gard, Jean-Michel Jacques, député (LREM) du Morbihan, Joaquim Pueyo, député (Nouvelle Gauche) de l’Orne, Charles de la Verpillière, député (LR) de l’Ain

Secrétaires : Bruno Nestor Azerot, député (GDR) de la Martinique, Jean-Pierre Cubertafon, député (Modem) de la Dordogne, Marianne Dubois, députée (LR) de la Dordogne, Natalia Pouzyreff, députée (LREM) des Yvelines

Responsable de la commission pour le groupe : Philippe Chalumeau, député de l’Indre-et-Loire

Eléments-clés :

9 réunions de la commission depuis le 29 juin

8 auditions réalisées :

Mme Florence Parly, ministre des Armées, sur la feuille de route du ministère et notamment les interventions militaires extérieures de la France ;

Général Philippe de Villiers, ancien chef d’état-major des armées, sur les moyens alloués à la Défense nationale ;

Général Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de terre pour présenter le modèle d’armée des forces terrestres et ses mutations ;

Général André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’Air qui a mis en lumière le modèle de l’armée de l’Air (bases aériennes, commandement, aviateurs) ;

Amiral Christophe Prazuck, chef d’Etat-major de la marine pour présenter l’environnement stratégique de la marine ;

M. Hervé Guillou, président du groupement des industries de construction et activités navales (GICAN) notamment sur le remplacement du porte-avions Charles-de-Gaulle ;

M. Eric Trappier, président du groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS) afin d’alerter sur la criticité de l’industrie de défense française et européenne ;

M. Stéphane Mayer, président du groupement des industries françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) afin de parler de la livraison de matériel dans le cadre du programme Scorpion ;

Prochaines échéances :

– Examen du projet de loi de finances pour 2018 (PLF 2018)

– Examen du projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme

– Audition le 12 septembre du Général François Lecointre, nouveau chef d’état-major des armées