Numérique

Je suis issu de cette génération souvent nommée la génération Y. Je vis dans un territoire que j’affectionne, mais je vis également avec mon temps. Lors de ma campagne, j’ai décidé de mener ce combat qu’est le numérique.

J’ai conscience que ce sujet est la nouvelle fracture sociale de ce siècle.

Étant attaché à ce territoire, j’ai envie que ses habitants, ses entreprises puissent obtenir un débit convenable. Ceci est un chantier important qui aura une durée conséquente, mais si nous ne nous attaquons pas maintenant à ce problème personne ne le fera.

Je compte instaurer une dynamique positive sur le territoire afin de gagner ce défi de notre siècle.


Education

L’éducation est importante à mes yeux, car c’est une voie de transmission. Mais l’éducation, c’est avant tout les écoles élémentaires.

Ma volonté ici n’est pas d’orienter les programmes, mais de travailler avec les EPCI afin de trouver une organisation commune et efficace sur le territoire.

Je travaillerai en étroite collaboration avec les maires, les communautés de communes, les parents d’élèves et les enseignants.

Nos enfants sont l’avenir de ce territoire et nous devons pour cela dépasser nos divergences.


 

Santé

 La santé est tout simplement indispensable. J’ai été sensibilisé depuis quelque temps à cette thématique. J’ai donc décidé de nommer quelqu’un dans mon équipe qui est en charge de ce sujet.

L’objectif est d’harmoniser les offres de santé sur le territoire tout en développant petit à petit les maisons de santé d’une manière intelligente.

Je travaillerai en étroite collaboration avec les maires, les communautés de communes, les professionnels de santé et l’ARS.

Le dialogue et l’efficacité nous permettront à terme d’améliorer la santé sur notre territoire.


 

Ruralité

Cette terre, notre terroir renferme des trésors. Je l’assume, le 18 juin 2017, je suis devenu un élu d’une circonscription rurale qui est fière de son histoire et consciente de son potentiel.

Chaque jour, mon quotidien est rythmé par la fierté d’appartenir à ce territoire et cette volonté de le défendre et de le développer.

Je suis contre ce clivage entre la France des villes et cette France de la périphérie.

Au quotidien, j’œuvrerai pour dépasser ce préjugé et je démontrerai les atouts de notre territoire. J’ai ainsi adhérer au groupe de travail sur l’agriculture.

Pour arriver à devenir à nouveau attractif, nous devons nous regrouper et relever ce défi ensemble.

Ce défi herculéen nous demandera de nous dépasser, mais également d’investir notamment dans le numérique, la santé, l’éducation pour attirer des nouveaux habitants ou encore de nouvelles entreprises.

Je pense que cette ruralité que nous idéalisons, que nous désirons est l’accomplissement de nos grands chantiers régaliens. Je dis volontairement nous, car je ne pense pas qu’un député sans la volonté ou le soutien d’une circonscription, pourra mener ces grands défis à l’aide de la pointe de son stylo. Au contraire, je suis pragmatique et je suis persuadé que ce mandat, cette ambition, se fera avec vous.