D’où je viens

Depuis ma naissance à Créteil en 1976, avant d’emménager à Cany j’ai voyagé : je suis passé par Grenoble ensuite Montigny pendant 20 ans, un passage par Yvetot et je suis maintenant installé depuis 15 ans à Cany-Barville. Ce parcours, s’est prolongé dans ma carrière professionnelle : des débuts à Rouen, un passage à Fécamp et une grande partie au Havre.

J’ai énormément appris de mes rencontres, de mes expériences et de mes différents postes dans l’automobile.

Aujourd’hui en tant que citoyen, j’ai décidé de m’engager, pour vous et pour notre territoire. Certains étaient intrigués d’autres mêmes perplexes. C’était légitime, mais cela à évoluer.

Il y a deux ans, je n’étais qu’un observateur, mais j’ai décidé de me présenter pour réformer notre pays et transformer ce territoire.

C’est un pari osé, mais ensemble nous pourrons l’accomplir.


Ma vision

Il y a un an avec les marcheurs, on a décide de faire ce qui n’a jamais été fait, c’est-à-dire renverser la table de la politique partisane. Il y a un an, naissait un mouvement ni de gauche, ni de droite. Il y a un an, le citoyen est revenu à la politique.

Pendant 8 mois de campagne intense, j’ai sillonné le territoire, j’ai rencontré, j’ai échangé.

Aujourd’hui, il est l’heure de passer à l’action, car nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre encore trois décennies.

Étant membre de la majorité à l’Assemblée nationale, je proposerai, j’amenderai, je voterai les différents projets de loi et propositions de loi afin que notre pays puisse aller de l’avant.

Ma volonté, c’est de transformer le pays afin qu’on puisse faire notre entrée dans le XXI siècle.

Sur votre territoire, j’ai envie de faire de la politique autrement et nous allons ensemble faire de la politique autrement. Le sophisme, le concours d’éloquence vont laisser place à l’efficacité, à la proximité.

Durant ma campagne, j’ai pris certains engagements et je compte bien m’y atteler durant l’intégralité de mon mandat avec l’aide des comités et de vous tous.