Glyphosate : dépassionnons le débat !

Député de Seine Maritime, je suis le représentant de ma circonscription. Je tire ma légitimité de la confiance qui m’a été accordée pour défendre les intérêts de tous les citoyens de mon territoire, et plus largement de mon pays.

Bien entendu, nous sommes tous d’accord pour interdire le glyphosate au nom d’un principe de précaution. La question pertinente est faut-il militer pour une interdiction brutale et immédiate du glyphosate en ne renouvelant pas la licence qui arrive à échéance ? Ou alors, offrons-nous les cinq années nécessaires à nos agriculteurs pour s’adapter et à la recherche scientifique pour trouver une alternative écologique et efficiente au glysophate ?

Oui, nous sommes tous contre le glyphosate. En revanche, sommes-nous bien, tous, aux cotés de nos agriculteurs pour les accompagner vers un mode de production plus en harmonie avec l’environnement?

Laisser un commentaire